Préparation à l’accouchement

L’accouchement, l’arrivée d’un enfant, est généralement évoqué comme un moment heureux. Il l’est nettement moins souvent comme un passage difficile qui peut susciter anxiété, peur et perte de confiance. Pourtant, ce sont bien des émotions que toute maman a pu vivre, à un moment ou à un autre.
Si ces sentiments sont ordinaires, leur emprise sur l’accouchement ne doit pas déposséder la maman de son bonheur et de son sentiment de capacité à mettre son enfant au monde. Hors impératifs médicaux,  l’accouchement reste un acte dont la maman, et l’enfant à naître, tiennent le rôle central.

Le sophrologue accompagne la femme au dernier trimestre de sa grossesse afin de lui permettre d’aborder son accouchement en toute sérénité, dans le bonheur, tout en laissant la place qui se doit à l’inconnu et à la douleur lors du travail.

 

L’accompagnement s’effectue sur les divers paramètres de l’accouchement suivants:

 

Mise en condition

Perception de l’accouchement

Confiance en soi

Lâcher prise et acceptation face aux champs des possibles (péridurale, césarienne, etc.)

 

Pendant le travail

Conscience au corps et à ses rythmes vitaux

Relaxation – relâchement pour la récupération (pendant et après le travail)

Techniques analgésiques spécifiques à la douleur lors des contractions

Techniques respiratoires spécifiques à l’accouchement

Prise de conscience du travail conjoint maman / enfant pendant l’accouchement

 

 

Le sophrologue ne se substitue ni à la sage-femme, ni au gynécologue. Son travail s’inscrit dans la complémentarité au suivi classique.