Douleur

 

Sensation et perception de la douleur

La sensation de douleur représente la partie physique d’un processus infiniment plus complexe. Toute douleur est individuelle, subjective et intransmissible. Il s’agit d’une expérience à la fois sensorielle, affective et cognitive qui influence la perception que la personne a de sa douleur et par là, la sensation douloureuse et son impact sur la qualité de vie.

 

Prise en charge pluridisciplinaire de la douleur

La prise en charge médicale propose une large palette de traitements antalgiques dont les résultats sont souvent très probants (médication, infiltration, TENS, neuro-stimulation/modulation, etc.). Mais il arrive qu’ils soient insuffisants, contre-indiqués ou pas souhaités. Dans ces situations, la prise en charge de la douleur gagne a être complétée par d’autres démarches thérapeutiques telles que la sophrologie.

 

Sophrologie et douleur?

La sophrologie intervient essentiellement au niveau de la perception de la douleur qui, à son tour, influence la sensation même de douleur. Il ne s’agit plus d’empêcher le décodage du message douloureux par le système nerveux (ex. médication, infiltrations, etc.) mais bien de le modifier en vue d’atténuer l’impact de la sensation. En d’autres termes, par l’apprentissage de techniques concrètes de gestion de la douleur, il est question d’en revisiter la lecture de façon à percevoir la douleur de manière acceptable au quotidien.

 

Pour quelles douleurs la sophrologie est-elle adaptée?

La sophrologie s’adresse à toute personne souffrant de douleurs et souhaitant mobiliser ses ressources pour gagner en qualité de vie.

Douleurs type:

  • Douleurs dorsales
  • Migraines, névralgies
  • Maladies rhumatismales (arthrose, arthrite, etc.)
  • Fibromyalgie
  • Douleurs viscérales
  • Zona
  • Neuropathies périphériques
  • Douleurs post-opératoires
  • Douleurs « fantômes »
  • Autres

 

Applications spécifiques

  • Préparation à la douleur dans le cas particulier de l‘accouchement
  • Accompagnement des traitements médicaux analgésiques en faveur d’une meilleure adhésion
  • Accompagnement de traitements/gestes médicaux suscitant la peur de la douleur (prise de sang, injection, soin dentaire, chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie, etc.)

 

 

 

L’accompagnement à la douleur par la sophrologie part du principe que le diagnostic/traitement étiologique a été entrepris. Il ne permet en aucun cas d’annuler une douleur dont la cause n’a pas été traitée.